A Casablanca, des médecins prescrivent des psychotropes contre de l’argent

2315

Plusieurs addicts aux psychotropes ont révélé que des médecins exerçant à Casablanca leur prescrivaient des psychotropes, contre des sommes allant de 150 à 350 DH.

Dans sa parution du vendredi 26 avril, le quotidien Assabah révèle détenir une liste des noms et adresses d’un groupe de médecins qui prescrivent des psychotropes à des toxicomanes sans même les rencontrer.

L’un d’eux est d’ailleurs un psychiatre qui prescrivait ces médicaments à des « patients » ne souffrants d’aucune maladie. Un autre médecin livrait des ordonnances alors qu’il a était sous le coup d’une interdiction de pratiquer.

 

Lire aussi:
Quatre colonels de la Gendarmerie royale devant la justice pour trafic de
drogues

 

Selon Assabah, les familles de ces toxicomanes réclament l’ouverture d’une enquête qui permettrait de punir ces médecins pour avoir facilité l’accès aux drogues à leurs proches. Une des mamans de ces personnes addicts a même confié au quotidien Assabah qu’elle se retrouvait dans l’obligation de quitter son domicile chaque fois que son fils consommait des psychotropes, puisque ce dernier devenait très violent.

 

Lire aussi:
Tanger Med: Mise en échec d'une tentative de trafic de drogues

 

D’autres familles ont quant à elles avoué avoir acheté des ordonnances, ne supportant pas les excès de colère et l’agressivité de leurs proches dépendants.