253 millions de dollars pour développer les moteurs des F15 et F16 Marocains

1484

Le secrétariat d’Etat à la Défense des États-Unis a annoncé avoir trouvé un accord avec le Maroc pour le développement, l’amélioration et le renouvellement des moteurs et de la mécanique de son armée de l’air.

L’entretien des engins sophistiqués est coûteux, surtout dans le domaine militaire. Cela nécessite un savoir-faire précis que le Maroc est parti chercher au Etats-Unis, rapporte Al Massae dans sa une du jeudi 25 juillet. D’après la même source, c’est le département de la Défense des États-Unis qui a annoncé avoir trouvé un accord avec l’armée de l’air marocaine pour le développement de l’arsenal militaire aérien des Forces armées royales.

D’après le quotidien arabophone, cet accord comporte aussi plusieurs ventes de plusieurs armes et minutions, sans pour autant détailler leur nature. D’après le secrétariat de la défense, l’accord a été scellé entre le Maroc et la société «United Technologies» pour une enveloppe globale de 253 millions de dollars et ne concernera que le développement de la mécanique et les moteurs. Le deal concerne des moteurs 220E, 229EEP, PW-200, qui remplaceront respectivement les moteurs 220, 229 et F100.

Lire aussi: Le département d’Etat américain approuve la vente des F16 au Maroc

Ces nouveaux moteurs sont parmi les plus récents et plus modernes au monde, souligne la même source, qui assure qu’ils conviennent parfaitement aux avions F15 et F16 de l’armée marocaine. Cette livraison d’arme sera effectuée le 30 juillet 2024, en même temps que plusieurs pays tels que le Chili, l’Indonésie, la Pologne, le Japon, l’Irak, l’Arabie Saoudite et la Thaïlande.