Le Maroc et la Turquie se donnent 15 jours pour réviser l’accord de libre-échange

Publié le

Le Maroc et la Turquie se sont mis d’accord, mercredi au terme d’une réunion tenue à Rabat, pour se donner un délai de 15 jours pour réviser l’accord de libre-échange très défavorable au royaume.

15 jours, c’est le délai que se sont donnés les ministres de l’Industrie marocain et turc pour réviser l’accord de libre-échange qui lie les deux pays depuis 2006, et qui cause au royaume un déficit commercial de deux milliards de dollars par an.

L’insistance de Moulay Hafid Elalamy a fini donc par payer. Mercredi, le ministre s’est réuni avec son homologue turque et ont décidé de commun accord de se donner ce délai de deux semaines.

« Nous avons décidé de réviser quelques dispositions de cet accord en se donnant un rendez-vous dans 15 jours », a indiqué le ministre marocain dans une déclaration rapportée par nos confrères du 360. Et d’ajouter: « Il y certains points à modifier au niveau des exportations et des importations marocaines et turques. C’est une évidence, à laquelle nous sommes parvenus. J’ai insisté pour que les investissements turcs se développent davantage au Maroc (…) Dans 15 jours, a-t-il ajouté, je vais rencontrer une nouvelle fois mon homologue turque pour finaliser la révision de l’ALE, afin qu’il soit plus juste sur sa balance commerciale ».

 

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

Le Maroc et la Turquie se donnent 15 jours pour réviser l’accord de libre-échange

S'ABONNER
Partager
S'abonner