Le Japon, premier employeur privé au Maroc

394

Le Japon est considéré comme étant le premier employeur privé étranger au Maroc, a indiqué, lundi à Rabat, le Président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj.

S’exprimant lors d’un diner de networking organisé par la CGEM et le ministère délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, réunissant les entreprises marocaines et une délégation économique japonaise, Alj a fait savoir qu’un total de 71 sociétés japonaises installées au Maroc opèrent dans des secteurs stratégiques, tels que l’industrie automobile et les énergies renouvelables et emploient près de 40.000 personnes.

Le Japon est le 6e fournisseur et le 5e client asiatique du Maroc, a fait remarquer  Alj, ajoutant que le Royaume du Maroc est le 4e fournisseur et le 8e client africain du Japon.

Investissements: création d'un "Japan Desk" au sein de l'AMDIE

Et d’enrichir que le commerce entre les deux pays représente 4,5% du volume des échanges entre le Maroc et l’Asie et 2,7% des échanges entre le Japon et l’Afrique. « Nos relations bilatérales sont excellentes et ont été développées de manière significative, notamment en termes d’investissements japonais », a-t-il relevé, ajoutant que le Maroc est en mesure de jouer un rôle primordial dans la stratégie japonaise sur le continent africain.

Appelant à identifier les opportunités et à éliminer les barrières afin d’assurer une meilleure présence des entreprises japonaises dans le Royaume, Alj a mis l’accent sur la nécessité de renforcer davantage la coopération économique avec le Japon. De son côté, le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger Mohcine Jazouli a fait savoir que le Maroc et le Japon entretiennent des relations exceptionnelles marquées par une amitié profonde entre la Famille Royale Marocaine et la Famille impériale japonaise.