Chine: BMCE Bank membre fondateur d’une association bancaire sino-arabe

294

BMCE Bank of Africa vient d’obtenir l’accord définitif, le 4 juillet, de la part du Régulateur chinois en charge de la supervision des banques, China Banking Regulatory Commission, pour l’ouverture d’une Succursale de BMCE Bank Of Africa à Shanghai. 
C’est ainsi qu’elle devient la première banque marocaine à s’établir en République Populaire de Chine. A rappeler qu’un accord préliminaire avait été notifié à BMCE Bank of Africa en date du 30 novembre 2017, suite au dépôt de sa demande d’agrément auprès du Régulateur chinois.
« La succursale de BMCE Bank of Africa à Shanghai est prévue de jouer un rôle de catalyseur des relations économiques entre la Chine et le Maroc, de même qu’elle compte participer activement dans les opérations de Trade Finance et de Project Finance entre la Chine et le continent africain. Cette nouvelle Succursale sera dirigée par M. Said ADREN, précédemment DGA de BOA Ghana et devrait ouvrir ses portes à la clientèle au dernier trimestre de cette année 2018 », explique le communiqué parvenu à la presse ce 13 juillet.
Leader de l’association bancaire sino-arabe
Une association bancaire sino-arabe a été créée récemment à Pékin (Chine), à l’initiative de banques chinoises et arabes, dont BMCE Bank Of Africa, en marge de la huitième session du Forum de Coopération Sino-arabe.
Composée de China Development Bank, BMCE Bank, Fransabank du Liban et de la National Bank of AbuDhabi, cette alliance vise à canaliser l’assistance financière aux projets de développement, essentiellement ceux liés à l’initiative chinoise de la « Route de la Soie » – « One Belt, One Road », indique un communiqué de BMCE Bank.
D’autres institutions financières sont prévues de s’y joindre, fait savoir la même source, soulignant que c’est la première association de ce genre à être établie afin de promouvoir le partenariat entre ces institutions en matière de services et de soutien financier dans l’objectif d’accompagner, en priorité, la réalisation de projets d’infrastructures, de télécommunications ainsi que de réhabilitation et construction de ports et d’aéroports.