Vidéo. Casablanca: "Al Qods", de l'église à la mosquée

à 11:30

Au quartier Roches Noires, se trouve une mosquée atypique du nom de «Mosquée Al Qods». Construite en 1920, cette mosquée était à l’origine une église qui portait le nom de Sainte Marguerite. H24Info a visité le lieu de culte pour en savoir plus. Reportage.

En passant près du quartier Roches Noires, on est vite interpellé par une mosquée près du jardin Al Qods, à l’architecture gothique rappelant les églises européennes. Et cette ressemblance flagrante n’est pas un fruit du hasard. La «mosquée» Al Qods était, en effet autrefois, une église qui portait le nom de «Sainte Marguerite» et qui était visitée par de nombreux européens pendant la période du protectorat.

L’église Sainte Marguerite, à l’origine de cette mosquée, a été construite  dans la fin des années 1920 par Eugène Lendrat, créateur du premier quartier industriel à Casablanca, en mémoire de sa mère prénommée Marguerite. Il s’agit d’une réplique de l’église Saint-Martin de Pau, ville d’origine du fondateur. A  l’époque, une importante communauté européenne était venue travailler et s’installer au quartier des Roches Noires. Il était donc important de lui créer un lieu de culte.  Quelques temps après, Eugène Lendrat est mort et un problème de transfert de propriété de l’église survient, l’église est donc vidée et utilisée à d’autres usages. En 1981, et suite au départ de plusieurs européens de la ville de Casablanca, l’église Sainte Marguerite est finalement cédée à la commune d’Aïn-Sebaa qui la transforme en la mosquée Al-Qods. Abderrazak,un des anciens du quartier nous a confié que la mosquée est actuellement entretenue par les bienfaiteurs, n’étant pas affiliée au ministère des Habous et affaires islamiques.

Actuellement, de nombreux européens rendent visite à la mosquée pour se rappeler leurs souvenirs d’avant.