Que cache le film de jeunesse que Leonardo DiCaprio et Tobey Maguire ont fait interdire?

1080

Avant d’apparaître dans Gatsby le Magnifique, les deux compères, au seuil de la gloire, ont joué ensemble dans Don’s Plum, long-métrage sur une bande d’amis, dans lequel ils incarnent deux personnages antipathiques. Craignant pour leur carrière, les acteurs se sont battus pour empêcher sa diffusion.

À Hollywood, ces deux-là font la paire. Leonardo DiCaprio et Tobey Maguire sont copains comme cochons. Avant d’être réunis à l’écran par Baz Luhrmann dans Gatsby le magnifique , en 2013, les deux meilleurs amis de l’industrie du cinéma sont apparus ensemble devant la caméra dans Don’s Plum, une vingtaine d’années plus tôt. Un choix de carrière que les comédiens, au seuil de la gloire, regretteront une fois le statut de célébrité mondiale acquis.

Tourné pendant six jours entre l’été 1995 et le printemps de l’année suivante, le long-métrage en noir et blanc raconte l’histoire d’un groupe de jeunes célibataires se réunissant tous les samedis soir dans un diner de Los Angeles, le Don’s Plum, avec une fille différente chaque semaine.

 

Lire aussi: Diapo. Quand Orlando Bloom fête son anniversaire à Marrakech avec Leonardo Dicaprio

 

«Don Plum, c’est un groupe d’amis qui se sont dit: “faisons un film ensemble…”, explique Dale Wheatley, l’un des producteurs au New York Post . C’était, en quelque sorte, une lettre d’amour adressée à nos amis.» À l’affiche également de ce film réalisé par R. D. Robb, l’actrice Amber Benson (Buffy contre les vampires), le comédien Kevin Connolly (Entourage) ou encore la chanteuse Jenny Lewis.

Personnages antipathiques

Les personnages de DiCaprio et Maguire apparaissent comme violents, obsédés et antipathiques. Ce film sur l’amitié, tourné avant que le duo ne perce à Hollywood, donne à voir une version peu reluisante des comédiens. Les protagonistes ne sont pas «nécessairement le reflet de qui sont DiCaprio et Maguire, déclare Tawd Beckman, co-producteur de Don’s Plum, au journal new-yorkais. Mais, bien sûr, cela semble si naturel que le public pourrait croire qu’il s’agit de leur personnalité.» C’est en tout cas ce qu’ont dû penser l’acteur de Titanic et l’interprète de Spider-Man. Au fil des ans le duo de star s’est démené devant les tribunaux pour tenter de faire interdire le long-métrage. Finalement, la sortie de celui-ci a été empêchée aux États-Unis et au Canada, même s’il est assez facilement disponible en ligne. Don’s Plum a toutefois été présenté à la Berlinale de 2001, où il a reçu des critiques mitigées.

 

Lire aussi: VIDEO: Découvrez Avant le déluge, le documentaire cri d'alarme de Leonardo DiCaprio

 

«Je suis profondément attristé qu’encore aujourd’hui, on doive supporter la censure insensée de films et d’art par l’un des acteurs les plus aimés d’Amérique», avait déclaré Wheatley à Fox New suite à l’interdiction.

● Extrait de Don’s Plum: