Mort de l’actrice Anémone à 68 ans mardi d’une « longue maladie »

261

L’actrice Anémone, inoubliable Thérèse dans « Le père Noël est une ordure », est décédée mardi à 68 ans d' »une longue maladie », a déclaré à l’AFP son agent, Elisabeth Tanner.

César de la meilleure actrice en 1988 pour son rôle dans « Le Grand Chemin » du réalisateur Jean-Loup Hubert, la comédienne « s’est éteinte au petit matin du 30 avril des suites d’une longue maladie », a indiqué l’agent.

Anémone avait démarré sa carrière dans le café-théâtre au sein de la troupe du Splendid.

Le succès de son rôle de Thérèse, acolyte de Thierry Lhermitte à la permanence de SOS Amitié dans « Le père Noël est une ordure », au théâtre en 1979 puis au cinéma en 1982 dans l’adaptation réalisée par Jean-Marie Poiré, en fait une actrice très populaire dans les années 1980.

A l’affiche de nombreuses comédies comme « Viens chez moi, j’habite chez une copine » (1982), elle incarne aussi des rôles plus sensibles comme le personnage de Marcelle dans « Le Grand chemin » (1987), qui lui valut un César l’année suivante.

Ces dernières années, elle avait été à l’affiche de « Jacky au royaume des filles » (2014), « Rosalie Blum » (2016) et « la Monnaie de leur pièce » (2018), son dernier film.

Elle se produisait aussi régulièrement sur les planches jusqu’à sa dernière pièce en 2011, « Grossesse nerveuse », une comédie dans laquelle elle incarnait une grande bourgeoise aussi inattendue que désespérée.

Malade depuis quelques années, elle avait pris du recul et n’avait aucun engagement à venir, ni au cinéma ni au théâtre.

De son vrai nom Anne Bourguignon, elle était la fille du psychiatre André Bourguignon et de Claire Justin-Besançon. Elle était mère de deux enfants.