Les cinq sculptures les plus ratées au Maroc

23667
DR

Depuis deux jours, deux poissons en cours de sculpture sur un rond-point à Mehdia font le bad-buzz sur les réseaux sociaux, à tel point que le projet fut avorté avant même sa finition. L’occasion de revenir sur cinq œuvres urbaines au talent artistique douteux. Sélection. 

Mehdia et les deux poissons-pénis?

🥴🥴🥴🥴🥴Creativity

Posted by Asaad Johara on Wednesday, 16 September 2020

Certains mettent en cause la qualité de l’oeuvre, d’autres sa suggestivité. A la suite de cette polémique, le sculpteur a du détruire son oeuvre, en expliquant toutefois qu’il ne l’avait pas encore finie. Qu’y mettra-t-on à la place? Affaire à suivre…

Le dinosaure d’Azilal

Crédit photo: le blog de Patrick et Françoise

En hommage au patrimoine géologique et archéologique de la région, une représentation miniature d’un dinosaure a été hissée dans les rues d’Azilal, sauf que le squelette découvert mesurait 20 mètres de haut et pesait 50 tonnes.

Une Tour Eiffel à Fès

AFP/Fadel Senna

Encore une oeuvre urbaine qui avait suscité la controverse. La Tour Eiffel de Fès, haute de 20 mètres et initiée en 2012 par le maire de la ville de l’époque, Hamid Chabat, avait finalement été retirée dans des circonstances sibyllines. Outre son emplacement dangereux, les habitants de la ville s’étaient plaints du choix du maire, lui préférant un monument illustrant la riche culture de la ville spirituelle.

Un bras d’honneur à Oulad Abbou ?

تمثال ببلدية أولاد عبو إقليم سطات 🙄 واش فهمتشو شي حاجة ؟

Posted by ‎ولاد سعيد إقليم سطات‎ on Friday, 8 February 2019

A Oulad Abbou, dans la Province de Settat, cette sculpture avait été la risée des internautes qui y voyaient un bras d’honneur. Selon le commentaire d’un internaute, il s’agirait plutôt d’un symbole de résistance pendant le Protectorat.

« Maghreb United » à Oujda

DR

Représentant le drapeau du Maroc aux côtés de ceux de l’Algérie, de la Tunisie, de la Libye et de la Mauritanie, on comprend que ces carrés enchevêtrés symbolisent la grande amitié et la fraternité entre tous les pays du Grand Maghreb. Sans doute existe-t-il des façons plus gracieuses de matérialiser ces nobles sentiments…