Avec Infinity War, les Avengers réalisent le meilleur démarrage de l'histoire du cinéma

177

La superproduction Marvel a explosé le box-office dès son premier week-end d’exploitation qui a suivi sa sortie mercredi en France et vendredi aux États-Unis. Le film a engrangé plus de 630 millions de dollars au niveau mondial, détrônant ainsi les records de Star Wars – Le Réveil de la Force en 2015 ou Fast & Furious 8.

Avengers: Infinity War aurait explosé tous les records, engrangeant 630 millions de dollars au niveau mondial au terme de son premier week-end d’exploitation, selon les estimations de la société spécialisée Exhibitor Relations. Le film a réalisé «les plus grosses recettes mondiales de l’histoire du cinéma pour le week-end» dans 53 pays. Et ce, sans la Chine, où il ne sort que le 11 mai. Le long-métrage Marvel détrône ainsi Fast & Furious 8 et ses 541,9 millions de dollars de recettes le premier week-end de sa sortie en 2017.
Sur le seul marché américain, la superproduction Disney s’est également propulsée à la tête du box-office avec 250 millions de dollars de recettes. Un chiffre record puisqu’il représente plus de 80% des bénéfices des dix films ayant rapporté le plus d’argent aux États-Unis du 27 au 29 avril. Avengers surpasse l’exploit de Star Wars: Le Réveil de la Force qui avait récolté 248 millions de dollars pour son premier week-end en 2015. En France, Avengers: Infinity War réalise également le meilleur démarrage de l’année avec 405.000 entrées le jour de sa sortie dans 843 salles.
Neuf franchises en une pour un succès assuré
Avengers: Infinity War combine pas moins de neuf franchises de l’univers MArvelet met en scène une vingtaine de super-héros luttant pour sauver le monde. Son casting compte de nombreuses stars d’Hollywood comme Robert Downey Jr dans le rôle d’Iron Man et Scarlett Johansson dans celui de la Veuve noire. Leur mission: empêcher le méchant Thanos (Josh Brolin) de détruire le monde.
Le premier volet de la saga Avengers restait jusqu’ici le meilleur démarrage d’une production Marvel avec 207 millions de dollars engrangés le premier week-end de sa sortie en 2012. Les studios du géant de la bande dessinée cumulent désormais quinze milliards de dollars de recettes au box-office mondial en dix-huit films.