Tit Mellil: six décès enregistrés dans le centre social "Dar Al Khir"

à 13:08
DR

Selon un communiqué de l'Instance nationale des droits de l'homme (INDH), six pensionnaires du centre social  "Dar Al Khir" à Tit Mellil sont décédés cette année.

Publiée par ‎الهيئة الوطنية لحقوق الإنسان L'instance Nationale Des Droits De L'homme‎ sur Mardi 19 février 2019

Ce communiqué précise que les pensionnaires de "Dar Al Khir" continuent à vivre dans des conditions inhumaines, souffrant de malnutrition et de négligence médicale. L'un des pensionnaires, décédé le 18 février, souffrait de tuberculose et n'avait reçu aucun soin. Pire, la direction n’a pas pris la peine de le mettre en isolement, ce qui laisse penser qu'il aurait contaminé plusieurs personnes.

 

Lire aussi: Vidéo. Fès: deux mineurs arrêtés pour le meurtre d'un pensionnaire d'un orphelinat

 

L'INDH  fait également état de problèmes au niveau de l'assainissement du centre, ce qui nuit à la santé des pensionnaires. "Dar Al Khir" souffrirait également de manque de personnels. Des pensionnaires se retrouvent donc à effectuer les tâches ménagères et même d'administrer les soins aux autres pensionnaires sans contrepartie.

 

Lire aussi: 5 dirhams par jour pour les pensionnaires des établissements de la protection sociale

 

Le communiqué déclare par ailleurs que 90 décès ont été enregistrés dans ce centre social en 14 mois seulement, soit l'équivalent de six décès par mois. Un chiffre alarmant. Pour rappel, une vidéo filmée en caméra cachée montrant les conditions déplorables dans lesquelles vivent les pensionnaires du centre avait fait le tour des réseaux sociaux. Plusieurs pensionnaires y accusaient par ailleurs  le personnel du centre de détourner les aides et les dons qui leur étaient destinés.