Une Américaine mariée à un Marocain arrêtée en Syrie pour assistance à Daech

Une Américaine mariée à un combattant du groupe Etat islamique (EI) et arrêtée en Syrie a été inculpée pour avoir fourni de l’aide matérielle à l’organisation jihadiste, a indiqué jeudi le ministère américain de la Justice.
Samantha Marie El Hassani, 32 ans, est accusée d’avoir aidé deux membres de l’EI – non identifiés dans l’acte d’inculpation – à se procurer des équipements tactiques et à obtenir des financements pendant qu’elle était aux Etats-Unis en 2014 puis après son départ pour la Syrie en 2015.
Elle est visée par deux chefs d’accusation pour avoir prêté assistance au groupe jihadiste, selon les documents de justice déposés mercredi soir.
Deux ressortissants américains, dont elle, avaient été appréhendés en Syrie avant d’être extradés vers les Etats-Unis en juillet pour y être jugés.
Née Samantha Sally, elle a raconté à la chaîne CNN avoir cru son mari Moussa Elhassani quand il lui a parlé voyage puis installation au Maroc pour commencer un nouveau chapitre de leur vie. Cette mère de famille dit avoir été piégée et s’être retrouvée en Syrie, choisissant d’y rester pour protéger ses enfants.
Selon elle, son mari a changé, passant d’un être aimant à un homme violent, une fois la famille arrivée en Syrie.
« J’étais comme une prisonnière », a-t-elle confié à CNN en avril.
Son fils était apparu dans des vidéos de propagande du groupe jihadiste et son mari a été tué par une attaque de drone, selon des informations de presse.