Sinopharm: le PDG et le DG présentent leur démission pour des «raisons personnelles»

2586
DR.

Les numéros 1 et 2 du laboratoire chinois Sinopharm ont présenté leur démission. Cette annonce choc vient alimenter les accusations autour d’un manque de transparence du laboratoire qui accumule les retards pour ses livraisons du vaccin contre le Covid-19.

Dans deux communiqués distincts, publié le 12 janvier, le groupe chinois Sinopharm a annoncé la démission de  M. Li Zhiming, président-directeur général du groupe et celle de M. Li Hui,  directeur général. Les deux hommes ont évoqué des «raisons personnels» quant à leur départ avec «effet immédiat», lit-on dans le communiqué.

Le PDG, «M. Li Zhiming a confirmé qu’il n’a pas de désaccord avec le conseil et qu’il n’y a aucune question relative à sa démission qui doit être portée à l’attention des actionnaires et des créanciers de la société», poursuit la même source.

 

Lire aussi: Doutes sur le vaccin chinois au Maroc: beaucoup de bruit pour rien?

 

«À l’heure actuelle, les administrateurs et la direction de la Société exercent leurs fonctions comme d’habitude, et la société continue de mener ses opérations», note le communiqué, qui a été suivi par un autre annonçant la nomination de M. Yu Qingming au poste de PDG.

Aucun autre complètement d’information n’a été apporté par le laboratoire chinois. Ce dernier cumule d’ailleurs les retards de livraison de son vaccin contre le Covid-19, promis à plusieurs pays. C’est le cas du Maroc, qui n’a pour le moment reçu aucune dose, bien qu’il ait participé aux essais cliniques du vaccin de Sinopharm.