Nouveaux tirs de roquettes du Jihad Islamique depuis Gaza vers Israël

 Le Jihad islamique a tiré lundi au moins six roquettes depuis la bande de Gaza en direction d’Israël après des frappes nocturnes meurtrières de l’armée israélienne contre ses positions à Gaza et en Syrie, selon des sources concordantes.

« Six projectiles ont été tirés de Gaza vers le territoire israélien. Cinq d’entre eux ont été interceptés par le bouclier antimissiles Dôme de Fer », a indiqué l’armée dans un bref message aux médias, alors que le Jihad Islamique a simultanément revendiqué des tirs de roquettes.

Des écoles, commerces et routes du sud d’Israël sont fermés lundi après des frappes meurtrières de l’armée israélienne contre le Jihad islamique en Syrie et à Gaza, d’où ce mouvement a lancé la veille des salves de roquettes sur l’Etat hébreu.

Ces nouvelles tensions entre Israël et le Jihad islamique, un mouvement armé jugé proche de l’Iran, interviennent à une semaine des élections législatives cruciales pour la survie du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

De manière préventive, quelque 65.000 élèves ont été sommés de rester à la maison lundi matin dans des villes israéliennes jouxtant la bande de Gaza, les trains ont été annulés entre les villes d’Ashkelon et Beersheva, et plusieurs routes sont fermées dans le sud du pays.

Au cours de la nuit, l’aviation israélienne a revendiqué une série de frappes aériennes contre des « positions » du Jihad islamique en Syrie et dans la bande de Gaza après des tirs de roquettes par ce groupe depuis cette enclave.