L’Irak décide la construction d’un nouvel oléoduc vers la Turquie

258

L’Irak va construire un nouvel oléoduc pour reprendre l’exportation du pétrole brut de Kirkouk, nord de l’Irak, vers le port turc de Ceyhan (sud de la Turquie), a annoncé dimanche le ministère du Pétrole.

« Le ministre du Pétrole Jabbar Al-Louaïbi a ordonné aux services et entreprises concernés au sein du ministère de préparer les documents nécessaires à la construction de ce nouvel oléoduc (…) afin de transporter le brut des champs pétroliers de Kirkouk vers le port de Ceyhan », a indiqué le porte-parole du ministère, Assem Jihad dans un communiqué.

Le Premier ministre Haider Al-Abadi, qui envisageait de réparer l’ancien port construit dans les années 1980, a annoncé à la mi-novembre qu’il optait pour la construction d’un nouvel oléoduc.

Pour M. Jihad, la réhabilitation de l’ancien oléoduc reste irréalisable pour le moment, par ce qu’il a été endommagé par les attaques de l’EI.

D’une longueur de près de 250 km, le nouvel oléoduc partira de Baïji, dans la province de Salahedinne, et remontera jusqu’au poste-frontière de Fichkabour avec la Turquie.