Colombie: extradition d’un narcotrafiquant notoire vers les États-Unis

409

Le président colombien, Juan Manuel Santos, a signé, mardi, le décret d’extradition vers les États-Unis d’un narcotrafiquant notoire, réclamé par la justice américaine, ont rapporté les médias locaux.
M. Santos a ainsi approuvé le verdict de la Chambre de cassation de la Cour suprême de justice ordonnant l’extradition de Pedro Nel Rincón, alias « Pedro Orejas », ont précisé les mêmes sources.
« Pedro Orejas » est accusé par le tribunal du District sud de la Floride d’appartenance à « une organisation de trafic de stupéfiants qui a préparé et transporté de la cocaïne » depuis la Colombie en passant par le Venezuela, le Mexique, la République dominicaine, Haïti et d’autres pays en vue de son introduction aux États-Unis.
Le mis en cause est en outre soupçonné d’avoir construit et géré au moins 10 laboratoires de cocaïne dans le département de Boyacá, dans le centre de la Colombie.
Surnommé également le « Patron des émeraudes », en raison de son implication dans le trafic des pierres précieuses, « Pedro Orejas » a été arrêté en 2016 pour le meurtre d’un garde du corps.
Il purge actuellement une peine de 27 ans de réclusion criminelle dans la Prison nationale de Picaleña, à Ibagué (centre).