Vidéo. Messahel: «L’Algérie n’est pas concernée par le conflit au Sahara»

3591
Abdelkader Messahel, ministre des Affaires étrangères algérien. Crédit: DR

Dans un entretien accordé à France 24, le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, est revenu sur le regain de tension entre le Maroc et le front Polisario.
Messahel a réitéré les positions traditionnelles de la diplomatie Algérienne, à savoir, le soutien du principe d’autodétermination au Sahara et l’ouverture de négociations directe entre les deux parties au conflit.
«Le Maroc affirme que c’est une affaire entre l’Algérie et le Maroc, ce n’est pas le cas, c’est une affaire entre le Maroc et le peuple Sahraoui, et entre le Maroc et les décisions des Nations unies», affirme-t-il, avant de poursuivre: «La négociation sur le fond s’est toujours faite entre des représentants du Front Polisario et du Maroc, cela ne changera pas».


Concernant l’information rapportée par un média qui a révélé que le Maroc lui aurait signifié qu’il était prêt à une intervention militaire au Sahara à travers un ambassadeur européen à Alger, Messahel a démenti catégoriquement cette information.
Quant à l’inquiétude de l’Algérie en cas d’escalade militaire, Messahel a déclaré: «Chacun assume ce qu’il déclare et chacun assume la sécurité de son pays.»