H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    C’est dans une vidéo émouvante que le jeune international U17 marocain, Hamza Bouskal, s’est confié à nos confrères d’Al Yaoum24 sur sa sauvage agression. Bouskal raconte ainsi les faits et sa mère demande à ce que justice soit faite.

    Selon les dires de Hamza Bouskal, ce dernier était en compagnie de ses amis pour leurs vacances d’été à Martil, dans le nord du royaume. Ils venaient de quitter la fête foraine lorsqu’ils se sont retrouvés au milieu d’une rixe entre des jeunes de la ville.

    Le jeune joueur de 16 ans ne s’attendait pas à ce que ses amis s’enfuient le laissant seul face à une quinzaine de malfrats. Ce dernier n’a eu d’autre recours que de s’enfuir, mais ne connaissant pas la ville, il s’est vite retrouvé encerclé dans un terrain vague. Ses agresseurs se sont rués sur lui avec des coups, des lames et même des tournevis. Ils lui ont subtilisé des bijoux qu’il portait et ont même essayé de lui voler son téléphone, sans y parvenir.

    Bouskal s’est par la suite traîné jusqu’à atteindre le boulevard de la ville où il a été repéré par des citoyens qui ont alerté les urgences locales. Il a été transporté par la suite à l’hôpital Cheikh Khalifa Ibn Zayed de Casablanca afin de recevoir les soins nécessaires. Après avoir porté plainte auprès de la police, deux des quinze individus ont été arrêtés en attendant d’avoir plus d’éclaircissement sur cette affaire.

    La mère de Hamza Bouskal demande pour sa part à ce que justice soit faite. Elle a même fait appel au roi Mohamed VI afin que’il lui rende justice en arrêtant le reste des individus impliqués dans l’agression de son fils.

    Share.

    Comments are closed.