Vidéo. Le consulat du Maroc à Anvers évacué après la découverte d’une lettre suspecte

5612
Des agents sécurisent la zone autour du consulat du Maroc à Anvers. DR

Le consulat du Maroc à Anvers a été placé en quarantaine, après la réception d’une lettre suspecte contenant une poudre blanche. Selon les premiers éléments de l’enquête, cette poudre ressemblerait à de l’anthrax.

Le consulat du Maroc à Anvers (Belgique) a été placé en quarantaine durant quelques heures ce jeudi 3 septembre, après la réception d’une lettre, contenant une poudre douteuse, rapportent les médias locaux.

Les pompiers et la police ont été dépêchés sur les lieux, après avoir reçu un message d’alerte vers 14h30 de l’après-midi, a affirmé le porte-parole de la police locale Sven Lommaert au quotidien Gazet Van Antwerpen. La zone circonscrite, 26 visiteurs et employés ont été évacués, tandis que sept autres personnes ainsi que le consul marocain, qui étaient entrés en contact avec la lettre ont du être confinés.

«Personne ne semblait avoir de plaintes physiques, ils ont donc également été autorisés à quitter le bâtiment », poursuit le porte-parole de la police, précisant qu’ils sont actuellement suivis par un médecin pour vérifier s’ils ne développent des complications.

Quant à la poudre, les premiers éléments portaient à croire qu’il s’agissait d’anthrax (zoonose bactérienne). Après avoir constaté qu’aucune des personnes ne présentaient de plaintes physiques, la police suppose qu’elle serait inoffensive. Toutefois, l’enveloppe en question a été emportée par la police pour des analyses plus poussées.