Vidéo-Diapo. Confusion à Khartoum suite à l’interception de la cargaison de Managem

à 23:37
DR.

Au Soudan, les versions divergent concernant l’interception ce jeudi par les forces de sécurité du pays d’un hélicoptère transportant une cargaison d’or appartenant à la société minière marocaine Managem.

Une équipe des Forces d’intervention rapide soudanaise a intercepté ce jeudi un hélicoptère avec à son bord 241 kilogrammes d’or appartenant à la société minière Managem, filiale de la holding royale Al Mada (ex-SNI), et qui devait effectuer un trajet entre Qabqa, localité située à l’ouest de la région du Nil, et Khartoum.

Dans un point de presse tenu par le chef des Forces d’intervention rapide soudanaise, le général Othmane Mohammad, ce dernier a annoncé que sur les 241 kilos d’or saisis par ses troupes, seuls 93 auraient été déclarées, ajoutant que la marchandise non déclarée allaient être remises à la banque du Soudan et qu’un enquête allait être ouverte pour déterminer les circonstances de cette affaire.

Mais, plus tard dans la journée, une source au sein du ministère soudanais des Mines a annoncé à l’agence de presse russe Sputnik que l’appareil aurait en réalité été immobilisée non pas à cause de la marchandise, mais parce qu’il n’aurait pas obtenu l’autorisation de décoller.

Des explications contradictoires auxquelles s’est ajoutée la réaction de l’Union des Chambres de commerces du Soudan. Allant à l’encontre des annonces des Forces d’intervention rapide et du ministère des Mines, l’Union des chambres de commerce soudanaises a exprimé, dans un communiqué officiel, «sa surprise» concernant la saisie de la cargaison de Managem,

«Toutes les procédures administratives d’exportation de la Banque du Soudan sont complètes et conformes», a pour sa part déclaré Ibrahim Abu Bakr, président de la Chambre soudanaise des mines. Abu Bakr a également souligné que Managema une concession minière à l'instar d'autres sociétés, tout en affirmant que l'avion utilisé pour le transport de cet or appartient à une société de sécurité qui a loué son appareil à la société minière marocaine, en accord avec les autorités soudanaises.

Lire aussi: Vidéo. Un hélicoptère transportant 84 kilos d'or appartenant à Managem intercepté au Soudan

Abu Bakr a par ailleurs appelé les services de sécurité à fournir aux Forces d’intervention rapide les informations nécessaires pour éviter que de tels événements ne se reproduisent à l'avenir.

Si Managem n’a toujours pas officiellement réagit à cet incident, une source au sein de l’entreprise a nié toute tentative de contrebande d’or, dans une déclaration accordée en off au journal électronique Hespress.

Il s’agirait selon elle d’un problème lié à l’envoi de certains documents relatifs aux autorisations nécessaires. Managem travaille au Soudan depuis 2006 et a commencé à exporter et à produire de l’or depuis 2009 en toute légalité », a-t-elle assuré au portail arabophone.

Ce cafouillage dans les déclarations de différentes instances officielles soudanaises intervient au moment où le pays est le théâtre d'un important mouvement contestataire qui a balayé, il y a quelques semaines, l'ex-président Omar El Béchir. Le pays est depuis lors dirigé par les militaires.