Vague de froid: le ministère de l’Intérieur mobilise ses troupes

399

Le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur Noureddine Boutayeb a affirmé, mardi à Rabat, qu’un total de 2.481 cadres médicaux et paramédicaux ont été mobilisés dans le cadre du programme « Riaya » lors de la saison hivernale 2019-2020 et ce, en exécution du Plan national de lutte contre la vague de froid.

En réponse à une question sur « Les vagues de froid dans les régions montagneuses » posée par le groupe Istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme à la Chambre des conseillers, M. Boutayeb a indiqué que 745 unités médicales mobiles ont été programmées, en plus de la mobilisation de 465 ambulances, l’aménagement de 1.162 pistes d’atterrissage d’hélicoptères et la distribution de 26.000 tonnes de bois de chauffage.

Il a également fait observer que plus de 1.480 engins de déneigement pour le rétablissement de la circulation ont été déployés, en plus de la mise à disposition de 1.003 conducteurs de ces engins (272 autres seront recrutés par contrat), l’approvisionnement du fourrage pour le bétail, la restauration et l’équipement des abris contre la neige pour hebergerles usagers de la route, outre le renforcement des stations météorologiques.

Concernant la saison hivernale actuelle, le ministre a indiqué que le Plan national de lutte contre la vague de froid 2019-2020 bénéficiera à 1.753 douars relevant de 232 collectivités territoriales à travers 27 provinces d’une population de 736.000 personnes.

Boutayeb a, dans ce sens, rappelé que le ministère veille, en coordination avec les départements ministériels concernés, à l’élaboration d’un Plan national annuel global en vue de lutter contre les effets des vagues de froid de manière régulière et selon une approche participative avec tous les intervenants depuis dix ans.

Il a expliqué que ce plan national est mis en oeuvre à travers une série de procédures relatives au suivi de l’évolution de la situation sur le terrain par les commissions provinciales de veille, à la sensibilisation des citoyens pour qu’ils fassent preuve de vigilance et à l’interaction positive avec les bulletin d’alerte, outre l’approvisionnent normal des régions concernées en produits de base et le recensement et la prise en charge des femmes enceintes dans les maisons de maternité et les centres de santé ainsi que les personnes sans abris (2.400 personnes ont été pris en charge cette année).