Un bébé tout juste né secouru parmi des migrants au large des Canaries

Un bébé né pendant la traversée vers l’archipel espagnol des Canaries a été secouru avec 86 autres migrants, a-t-on appris vendredi auprès des sauveteurs espagnols.

Ces 87 migrants d’Afrique subsaharienne voguaient sur trois embarcations de fortune repérées au sud de l’île de Grande Canarie dans la nuit de jeudi à vendredi.

« Un nouveau-né a été secouru. La maman avait accouché dans l’embarcation juste avant d’être secourue », a indiqué à l’AFP une porte-parole du service espagnol de sauvetage en mer, en ajoutant que la maman et le bébé se « portaient bien ».

Le mois dernier, le bébé d’une migrante africaine était déjà né durant la traversée vers les Canaries mais n’avait pas survécu.

Lire aussi: Migration: vers une réouverture de la "route des Canaries" ?

Selon la porte-parole des sauveteurs, 30 femmes, 6 bébés et 4 enfants figuraient parmi les 87 migrants.

L’archipel des Canaries au large des côtes marocaines a enregistré 708 arrivées de migrants en janvier contre 40 en janvier 2019, d’après le ministère de l’Intérieur espagnol, soit une multiplication par 18.

Ce bond fait craindre en Espagne la réouverture de « la route des Canaries » qui contourne le Maroc : une voie qui fut empruntée par des dizaines de milliers de migrants partis de Mauritanie à la fin des années 2000.

Cette recrudescence coïncide avec les efforts du Maroc pour décourager les migrants d’utiliser son territoire pour rejoindre l’Europe.