La première (vraie) victime marocaine du «Blue Whale Challenge» connue

9308
Crédit: DR

Après plusieurs rumeurs démenties par les autorités, le jeu mobile «Blue Whale Challenge» a désormais sa première victime au Maroc.
Ce que l’on craignait depuis si longtemps s’est finalement produit. Le «Blue Whale Challenge» (ou «Défi de la Baleine Bleue» en français) a fait sa première victime au Maroc, après plusieurs cas de suicides qui ont été attribués à ce jeu avant d’être démentis par la DGSN. Il s’agit d’un garçon de 12 ans, vivant à Benguérir, qui a commencé à jouer au jeu mobile morbide au début de l’année. Passionné et assidu, il aurait même invité certains de ses amis à jouer à faire comme lui.
Heureusement, l’adolescent n’a pas eu le temps d’atteindre le dernier défi – se suicider au 50e jour – quand son père s’est rendu compte de son addiction. Ce dernier a immédiatement informé les autorités de la ville de la situation. Sans perdre de temps, l’enfant a été transféré à l’hôpital Ibn Rochd de Casablanca pour une expertise psychiatrique. Il est à présent retourné avec son père à Benguerir, en attendant d’être bientôt hospitalisé.
Né sur le «Facebook russe» VKontakte, le «Blue Whale Challenge» consiste en 50 défis à relever en autant de jours, allant des plus simples (dessiner, écouter des musiques, ne plus parler…) aux plus morbides (se frapper, se scarifier, monter sur une grue…). Le joueur doit relever le défi ultime: se suicider. Le jeu a déjà fait des dizaines de victimes dans de nombreux pays, dont l’Algérie. Ce n’était donc plus qu’une question de temps avant de la voir frapper au Maroc. Voilà qui est fait.
Avant ce premier cas, plusieurs cas de suicides de jeunes dans le royaume au cours de ces dernières semaines ont été attribués au «Blue Whale Challenge», mais à chaque fois, les enquêteurs de la DGSN ont établi qu’il n’y avait aucun lien entre les décès et le jeu morbide. En dans le cas le plus récent, qui a vu un enfant de huit ans se pendre à l’aide d’une écharpe à Tanger, même la famille de la victime a confirmé le rapport des enquêteurs.