On lui interdit l’accès à Sebta, un Marocain s’automutile

390
©DR

Pour protester contre son interdiction d’entrer à Sebta, un Marocain n’a trouvé pour seul et unique recours que de s’automutiler.

Les images sont crues et violentes. En signe de protestation contre son interdiction d’entrer à Sebta, un Marocain n’a trouvé pour seul et unique recours que de s’automutiler sous le regard médusé de la foule qui transite par le poste-frontière de Tarajal. Les faits remontent à lundi dernier, aux alentours de 19h00, lorsque l’homme tente d’entrer dans le préside occupé à bord d’un véhicule 4X4, avant d’être intercepté par les agents de la Guardia Civil.

Après l’examen du véhicule et vérification des papiers, les douaniers font savoir au Marocain qu’il ne peut entrer à Sebta. La raison: le 4X4 ne respecte pas les normes en vigueur pour circuler sur le territoire européen. Face à ce refus, l’homme sort immédiatement un couteau et se met à se mutiler, se blessant au cou, aux bras et sur la poitrine.

Face à cette scène inattendue, les éléments de la Guardia Civil demandent aux services sanitaires de l’Hôpital Universitaire de Sebta de l’évacuer avec une ambulance. Mais ce dernier refuse les soins. Les autorités marocaines prennent donc les choses en main et le ramènent sur le territoire marocain. Le poste-frontière a été fermé momentanément.