Les travaux de construction de la Green Tech Valley suspendus après une colère royale

16239

Les travaux de construction du projet Green Tech Valley, situé au cœur du nouveau quartier d’affaires Bab El Bahr près de la marina de Bouregreg, auraient été suspendus après une colère royale.
D’après l’édition du jeudi 26 avril du quotidien Al Massae, le projet qui a nécessité une grosse enveloppe budgétaire de 2.5 milliards de DH, ne respecterait pas plusieurs conditions, ce qui aurait déclenché une colère royale.
Les constructions du projet dépassaient en effet la hauteur autorisée. Alors qu’elles devaient être de deux étages seulement, ces dernières étaient de quatre étages et cachaient donc la vue du port de plaisance, la marina de Bouregreg.
Les travaux de constructions du projet ont également causé d’importants dommages au pont Hassan II. Un glissement de terrain en a même résulté, ce qui a enlaidi l’entrée de la Marina du côté de Salé.
Lire aussi: Green Tech Valley, une nouvelle cité grand luxe près de Rabat
Il est à noter que cet arrêt des travaux causera des complications d’ordre judiciaire à l’agence de l’aménagement de la vallée du Bouregreg qui s’est déjà engagée auprès de partenaires étrangers.
Contactés par nos confrères d’Al Massae, des responsables de l’agence ont refusé de préciser si la suspension des travaux était temporaire ou définitive. Pour rappel, le projet devait compter un centre commercial de 120 boutiques, des bureaux pour entreprises et des administrations, une cité médicale, un parking de 1.300 places sur 2 niveaux, une résidence hôtelière et une promenade et devait voir le jour fin 2018.