Le ministère de la Culture approuve la classification de plusieurs sites de gravures rupestres

Le ministère de la Culture et de la Communication -département de la Culture – a approuvé la classification d’un ensemble de sites de gravures rupestres en tant que monuments historiques, dans le cadre de la mise en oeuvre de son plan d’action visant la protection, la valorisation et la promotion du patrimoine national.

Cette mesure ambitionne de promouvoir et de préserver les gravures rupestres, ainsi que de consolider sa place en tant qu’héritage civilisationnel, au même titre que les monuments historiques et culturels dans le Royaume, indique le ministère dans un communiqué, notant que cette démarche intervient en application des dispositions de la composante culturelle du nouveau modèle développement des provinces du Sud.

Dans ce sens, il a été procédé à l’inscription sur la liste des monuments historiques du site Azrou Klan, situé au niveau de la commune de Laâouina (province d’Assa-Zag), et comptant un grand nombre de gravures tracées sur une vaste surface rocheuse, précise la même source, ajoutant que plusieurs chercheurs sont intéressés par ce site qui se distingue notamment par un dessin unique représentant un navire.

Trois autres sites de gravures rupestres sont également concernés par cette opération, à savoir : Adrar Zerzem, Tarslt et Oumougjim,qui relèvent tous de la commune d’Aday dans la province de Guelmim..

Ces sites, qui revêtent un intérêt particulier notamment sur le plan scientifique, grâce aux nombreuses gravures datant de différentes époques historiques dont ils regorgent, représentent un levier pour le tourisme culturel dans la région, relève le communiqué.