Khiam, Qotbi ou encore Abbadi honorés par la Rabita mohammadia

302

La Rabita mohammadia des oulémas a remis, mardi à Rabat, les prix de distinction 2017 à dix personnalités marocaines éminentes dans divers domaines de la vie publique, en hommage à leurs efforts dans la promotion de l’islam modéré et la lutte contre l’extrémisme.

Ces prix ont été remis au secrétaire général de la Rabita, Ahmed Abbadi dans le domaine religieux, le directeur du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ), Abdelhak Khiame (domaine sécuritaire), le directeur de la Fondation nationale des musées (FNM), Mehdi Qotbi (domaine artistique) et au médecin dermatologue et prédicatrice au Conseil local des Oulémas à Rabat, Amina Iraqi (domaine médical).

Ont également honoré M. Mohamed Boukili, journaliste et premier directeur de la Radio Mohammed VI du Saint Coran (domaine médiatique), Mme Touria Touil, cadre à la Fondation Mohammed V pour la solidarité (domaine social), M. Mohamed Belkbir, président du centre des études et de recherches dans les valeurs, relevant de la Rabita (domaine éducatif), Mme Khadija Rebbah, politicienne (domaine politique) et M. Khalid Sahmi, ex-sportif à l’AS Salé (domaine sportif).

Par la même occasion, cette cérémonie organisée par l’unité « Al Fitra », relevant de la Rabita Mohammadia des oulémas, a été marquée par la célébration des enfants lauréats de la promotion de cette année, baptisée « Al-Jamal », à savoir Aya Salami, Aya Belqadi Abbassi, Hibat Allah Boujradi, Hamza Essabahi et Izza Isibiyan.

Cette initiative vise à rendre hommage à des personnalités influentes dans différents domaines au niveau national, ainsi qu’à leurs efforts visant à lutter contre l’extrémisme, diffuser les valeurs de la tolérance et de la modération et à inspirer les générations montantes, a déclaré à la MAP la directrice de l’unité de « Al Fitra », Aziza Bzami.

C’est aussi l’occasion de célébrer ces enfants qui se sont distingués au seins des clubs relevant de la Rabita, à travers des activités médicales, artistiques et créatives, notamment la rédaction d’articles, la conception de bandes dessinées, la création de jeux vidéo et la réalisation de reportages visant essentiellement à consolider les valeurs de l’islam modéré et du juste milieu au sein de la société marocaine, a-t-elle ajouté.

Pour sa part M. Qotbi s’est dit très fier « d’être récompensé au nom de toute l’équipe de la FMM par des enfants », saluant le rôle de la Rabita dans la diffusion de la culture de tolérance et des valeurs de modération.

Il a, de même, noté que « la culture contribue à l’établissement de passerelles et de ponts entre les peuples », permettant d' »ouvrir l’esprit et les cœurs vis à vis des autres pays et religions », appelant à encourager des initiatives semblables en vue de favoriser davantage l’ouverture des enfants sur les différentes cultures.

De son côté Mme Amina Iraqi, qui a également présidé la 6ème causerie religieuse du mois sacré de Ramadan devant SM le Roi Mohammed VI, s’est dite « très honorée » par cette distinction, qui rend un hommage à tous les membres de l’unité « Al Fitra », soulignant l’importance de ce type d’initiatives et d’activités qui visent à protéger la jeunesse contre plusieurs pratiques dangereuses, notamment dans le domaine médical.

Organisée en présence des membres de la Rabita mohammadia des oulémas et des parents des enfants relevant de l’unité « Al Fitra », cette cérémonie a été également marquée par plusieurs activités ludiques et éducatives au profit des enfants.