Vidéos. Des groupes d’«illuminés» bravent le confinement, les Marocains choqués

DR.

Alors que le Maroc est sous quarantaine et que l’écrasante majorité des citoyens respecte les consignes émises par le gouvernement, plusieurs personnes ont bravé le confinement dans la nuit de samedi à dimanche à Tanger, à Tétouan ou encore à Fès.

Mais que s’est-il passé hier dans plusieurs villes du Maroc? Des foules compactes composées de jeunes, criant et implorant Dieu, ont arpenté les ruelles de quelques villes du Maroc (Tanger, Tétouan, Fès…) dans la nuit de samedi à dimanche alors que le Maroc est en plein confinement. A Fès, des vidéos montrent des femmes accompagnées de leurs enfants crier « Allah Akbar » dans les ruelles de la médina.


Les images qui circulent abondamment depuis hier sur le web montrent également des dizaines de jeunes à Tanger et à Tétouan scander des slogans religieux en pleine nuit, dans des rues désertées par les forces de l’ordre.

Furieux, plusieurs Marocains se sont indignés de ces comportements sur la Toile et ont réclamé l’intervention des autorités.