Le gouverneur de Melillia plaide pour "une interdiction de la nationalité" pour les mineurs marocains

66

Juan José Imbroda, chef du gouvernement local de Melilla, a annoncé son intention de demander au premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, de modifier la loi sur l’octroi de la citoyenneté espagnole, afin de ne plus permettre aux mineurs marocains de l’obtenir.
Plus de nationalité espagnole pour les mineurs marocains ayant immigré en Espagne, rapporte Akhbar Al Yaoum dans son édition du vendredi 30 novembre 2018. En effet, Juan José Imbroda, le gouverneur de Melillia a déclaré à plusieurs médias espagnols qu’il va demander au premier ministre espagnol de cesser d’accorder la citoyenneté espagnole aux enfants marocains dans les villes de Sebta et Melilla.
D’après Akhbar Al Yaoum, cette demande se fera lors d’une réunion prévue entre les deux hommes en début du mois de décembre. Selon la même source, le gouverneur a déclaré que «Melilla ne peut pas supporter plus de pression sociale» et d’ajouter: «des milliers de femmes marocaines entrent à Sebta et Mellilia pour accoucher afin de permettre ainsi à leurs enfants de demander la citoyenneté espagnole à l’âge adulte».
Le gouverneur de Mellilia a appelé le gouvernement central de Madrid à prendre en compte la situation exceptionnelle des deux villes, qui subissent «l’assaut des migrants». Pour répondre à ce défi qu’est l’immigration, Juan José Imbroda a demandé au gouvernement espagnol d’envoyer plus de policiers et de militaires, ajoute Akhbar Al Yaoum.
Le gouverneur de Mellilia s’est aussi attaqué au chef du gouvernement espagnole. «Pedro Sanchez était en visite au Maroc ces derniers jours mais les migrants continuent à venir en Espagne. Rien n’a changé et le poste frontière Beni-Nsar est toujours fermé», conclut le quotidien.