Gestion des prisons: le Maroc veut partager son expérience avec les pays africains

110

Les participants au premier Forum africain des administrations pénitentiaires et de réinsertion-FAARP (30-31 janvier) ont appelé, vendredi à Rabat, à mettre l’expérience marocaine en matière de gestion des prisons à la disposition des pays africains frères.

Dans une déclaration sanctionnant les travaux de cette rencontre de deux jours organisée par la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, les participants ont notamment appelé à tirer profit de l’expérience du Royaume dans le domaine de gestion des mécanismes de traitement des détenus pour des affaires d’extrémisme et de terrorisme.

Ils ont aussi mis en avant l’expérience marocaine en matière de formation des ressources humaines, de développement des mécanismes d’action et d’élaboration des programmes à travers le Centre de formation des cadres de Tiflet qui restera à la disposition des cadres africains dans le cadre de la formation et l’échange d’expertises.

La Déclaration de Rabat souligne aussi l’importance de bénéficier de l’expérience marocaine en matière de gestion de la réinsertion des détenus durant la période d’incarcération, ainsi qu’après leur libération dans le cadre des programmes de protection en s’inspirant de l’expérience dans ce domaine de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus.

Les participants ont en outre plaidé pour le renforcement de la coopération africaine bilatérale et multilatérale en matière de gestion des établissements pénitentiaires.

La Déclaration de Rabat met aussi l’accent sur l’échange d’expertises entre les pays africains en matière d’infrastructures et de construction des établissements pénitentiaires selon les normes internationales, tout en respectant les spécificités architecturales locales et les exigences sécuritaires, ainsi que les opérations et processus de réinsertion.

La mise à niveau de l’arsenal juridique et son adéquation avec les conventions et les accords internationaux afférents figurent aussi parmi les recommandations du FAARP qui appelle en outre à se mettre au diapason de la révolution digitale pour une meilleure gestion du milieu carcéral, tout en accompagnant les mutations mondiales dans ce domaine.