H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    On observe une baisse de 12,7% des cas quotidiens positifs au covid-19 enregistrés la semaine dernière. Une baisse qui n’est « pas encore significative » selon le Pr. Marhoum.

    La tendance est à la baisse en matière de contamination au covid-19. Entre la semaine dernière et la précédente, on remarque une diminution de 12,7% des cas quotidiens annoncés positifs au covid-19, s’élevant parfois à plus de 1.000 cas de différence.

     

    cas positifs nationauxdifférence semaine précédente
    16/113.012-158
    17/115.415-201
    18/115.391-70
    19/114.559-1.636
    20/114.706-809
    21/114.702-1.173
    22/113.979-987

     

    « Ce n’est pas encore une baisse suffisamment soutenue pour qu’on la considère comme significative. Ce sont des baisses tout à fait aléatoires qui ne veulent pas dire qu’on a contrôlé l’épidémie », commente Pr. Mahoum, épidémiologiste et chef du service des maladies infectieuses au CHU de Casablanca.

    « Il faut que cette tendance se maintienne. Si cela persiste pendant une semaine à dix jours, je dirais qu’on est peut-être en train de redescendre, mais actuellement non », ajoute-t-il, précisant qu’il y a plusieurs paramètres à prendre en compte, « notamment le nombre de tests réalisés ». « En général, le week-end, ça se calme un peu car les tests sont faits uniquement en cas d’urgence; ainsi on observera artificiellement une petite diminution ».

     

    Lire aussi : Covid-19: décès du directeur de l’hôpital Mohammed V de Casablanca

     

    Côté décès, on avoisine actuellement les 80 cas par jour. « Même si on était en phase décroissante, la mortalité est toujours retardée par rapport au nombre de cas. Les personnes qui décèdent aujourd’hui sont des personnes dépistées et hospitalisées il y a une, deux, trois ou quatre semaines; donc ça ne reflète que ce qui s’est passé bien avant », illustre l’expert qui indique que le nombre de cas en réanimation « reste stable ».

    Et de conclure: « Si le nombre de cas contaminés continue à baisser, peut-être que dans trois ou quatre semaines on verra également le nombre de décès diminuer ».

     

    Share.

    Comments are closed.