Audios. Tremblement de terre au Mexique: une expatriée marocaine raconte le cauchemar

Crédit: AFP

Voici le témoignage de Hasnaa Bensmail, une Marocaine résidant au Mexique qui a vécu en direct le tremblement de terre qui a secoué ce pays, mardi 19 septembre, et qui a coûté la vie à au moins 248 personnes.

«Hier, tout le monde était sous le choc. Ce matin, la ville de Mexico City est très triste, on dirait un chantier, ou une zone de guerre….». C’est en ces termes que Hasnaa Bensmail, expatriée marocaine au Mexique a livré son témoignage à H24info sur le tremblement de terre qui secoué ce pays mardi 19 septembre vers 13H14 locales (18H14 GMT) et qui a coûté la vie à au moins 248 personnes.

Dans ce sonore, elle raconte sa première réaction après le tremblement:

 

Cette Marocaine qui vit depuis sept ans dans ce pays de l’Amérique latine, relève que cette catastrophe a suscité immédiatement un sentiment de solidarité parmi la population. "Les gens ont commencé à donner de l’aide, à essayer de déblayer les décombres pour faire sortir les survivants qui criaient", raconte Hasnaa qui travaille à Guadalajara, à plus de 400 kilomètres de la capitale. Et d'ajouter: "Les hôtels et restaurants distribuent gratuitement la nourriture aussi bien pour les gens qui aident que pour ceux qui ont été sauvés".

 

 

Concernant le bilan matériel et humain, elle relève que les dégâts ont été assez lourds, le séisme a particulièrement affecté les endroits qui abritent des immeubles assez vieux. Mais selon Hasnaa, ce bilan reste peu conséquent comparé à celui du tremblement qui a secoué 32 ans auparavant le Mexique et qui avait coûté la vie à près de 2.000 personnes.

 

 

Hasnaa a conclu son témoignage en invitant tout le monde, y compris les Marocains, à adhérer au mouvement de solidarité avec les victimes du tremblement.

«Vous pouvez même participer avec 10 dirhams. C’est l’équivalent de 20 pesos, cela peut aider les victimes qui en besoin en urgence de matériel chirurgical, de médicament entre autres", a-t-elle relevé.

Dans ce sens, elle recommande "Topos" (les taupes), une association créée après le tremblement de terre de 1985 qui est bien préparée pour ce genre de catastrophes naturelles. Voici son compte paypal pour faire des dons: [email protected]

Pour rappel, aucune victime marocaine n’est à signaler, avait affirmé Mohamed Chafiki, l'ambassadeur marocain, soulignant que l'ambassade a pu entrer en contact avec les membres de la communauté marocaine résidant dans les zones affectées par ce puissant tremblement de terre, notamment à Morelos, Oaxaca, Chiapas, Puebla et Guerrero.