Affaire La Crème: de nouveaux éléments révélés

1723
Credits: DR

Alors que le principal suspect de l’affaire La Crème est toujours en cavale, de plus en plus d’éléments sont révélés par la police marocaine. Cette fois c’est un commandant de police qui dévoile plusieurs preuves collectées qui éclaircissent davantage l’affaire.

Selon la parution du samedi 30 mars du quotidien Al Massae, un téléphone BlackBerry appartenant à l’auteur de la fusillade a été découvert par les éléments de la police. L’enquête a révélé que ce téléphone avait émis 32 appels à un homme dénommé Siméril. La mafia avait d’ailleurs enregistré la voiture de marque Ford Fiesta utilisée pendant la fusillade en son nom.

 

Lire aussi: Nouvelles révélations sur l’affaire du café La Crème

 

Selon Al Massae, les enquêteurs ont également découvert qu’un pistolet  de calibre 9 mm brûlée dans un terrain vague derrière une piscine très connue à Marrakech est le même que celui utilisé lors la fusillade. La police scientifique a également déclaré que les douilles retrouvées sur les lieux du crime proviennent de cette arme-là. La police a également pu, en se basant sur les enregistrements des itinéraires de la voiture Ford Fiesta, savoir que la voiture a stationné le jour du crime près du lieu où l’arme brûlée a été retrouvée. Ce qui signifie que les auteurs de la fusillade auraient essayé de la faire disparaître une fois leur crime commis.

 

Lire aussi: Affaire « La Crème »: le propriétaire du café aurait cambriolé 200 kg de cocaïne

 

L’enquête a également permis d’arrêter un dénommé Y.N qui venait très souvent au café La Crème avant la fusillade. Le suspect s’y serait rendu avec une femme russe pour surveiller le café tout en faisant passer cela pour un banal couple d’amoureux. A la suite de la fusillade, Y.N aurait violenté la jeune femme russe afin qu’elle quitte le Maroc.