ADM annonce l’ouverture d’un nouvel échangeur à Mohammedia

1267

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a annoncé l’ouverture à la circulation du nouvel échangeur Mohammedia Centre, situé au point kilométrique 53 de l’axe autoroutier Rabat – Casablanca.
Ce nouvel échangeur est doté de deux gares de péage totalisant 10 voies, dont deux dédiées au télépéage «JAWAZ», d’un passage supérieur en 2×2 voies et de 120 mètres de long et d’environ 2,8 km de bretelles d’accès et de sortie.
La réalisation de cette nouvelle infrastructure vise l’amélioration des conditions d’accès à la ville de Mohammedia et à la zone de Ben Yekhlef. Cet aménagement permettra en effet de soulager le trafic sur les deux échangeurs mitoyens: Mohammedia Est et Mohammedia Ouest, améliorant, par conséquent, à la fois la capacité et la fluidité de la circulation.
Les travaux de réalisation de cet échangeur ont été exécutés en deux phases d’une durée globale de 21 mois et ayant nécessité un investissement de 85 millions de dirhams, incluant le demi-échangeur côté mer mis en service en juin 2017.
Par ce projet, ADM continue à développer le réseau autoroutier national dans l’objectif d’améliorer les conditions de circulation et le service offert à ses clients-usagers.
Par ailleurs, et dans le cadre de la convention de partenariat signée le 4 juillet 2018 par le Ministère de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau (Direction des Routes, Direction du Transport Routier et de la Sécurité Routière) et  ADM pour la sécurisation des ouvrages de franchissement des autoroutes nationales, le prototype du dispositif développé a été présenté aujourd’hui au ministre Abdelkader Amara.
Installé sur le passage supérieur situé sur la route provinciale RP3307 reliant la ville de Mohammedia à Ain Tekki, et franchissant l’autoroute Rabat-Casablanca au point kilométrique 54, ce dispositif est composé d’un grillage rigide installé le long de l’ouvrage et couplé à un système de vidéosurveillance de 2 mâts positionnés chacun dans un sens de la circulation et comportant chacun 4 caméras permettant de surveiller aussi bien l’ouvrage que les accotements de l’autoroute. Il est prévu de généraliser progressivement cette solution visant à renforcer davantage la sécurité sur le réseau autoroutier national.