Sortie à l’international: le Maroc lève 1 milliard d’euros

5956
DR.

Accompagné par les banques d’affaires JP.Morgan, Barclays, BNP Paribas, et Natixis, l’Etat marocain a finalement levé 1 milliard d’euro auprès des marchés financiers. 

Contrairement aux prévisions, le Trésor n’a émis ses obligations souveraines que pour 1 milliard d’euros, soit 500 millions d’euros sur la maturité 5 ans au taux de 1,90% et 500 millions sur la maturité 10 ans avec un spread de 2,40%, rapportent nos confrères de L’Economiste.

Cet endettement supplémentaire de l’Etat intervient en pleine pandémie au moment où les liquidités sur le marché local se font de plus en plus rares. Le montant obtenu, inférieur de moitié à celui prévu par la majorité des analystes, s’explique sans doute par la dégradation progressive de la dette souveraine du royaume.

L’agence de notation Standard & Poor’s (SP) a en effet révisé à la baisse la note de crédit du Maroc à «A-3» pour sa dette à court terme, tout en maintenant à «BBB-» la dette à long terme avec une perspective négative de la notation souveraine du royaume. Selon SP, le gouvernement marocain se serait éloigné de manière significative de son objectif de déficit budgétaire de 3% du PIB en 2018, en raison d’une croissance moins élevée que prévue et de tensions budgétaires plus fortes.