H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le prix du pétrole coté à New York a dépassé la barre des 60 dollars en séance, mardi 26 décembre, une première depuis juin 2015, sous l’effet d’une explosion sur un oléoduc en Libye.

    La production pétrolière libyenne aurait chuté de 90.000 barils/jours suite à l’explosion du pipeline. L’explosion a eu lieu au niveau du terminal maritime Es Sider et a concerné un oléoduc de la compagnie pétrolière libyenne Waha Oil. La compagnie est une filiale de la société nationale pétrolière libyenne, NOC, et dispose d’une production journalière de 260.000 barils/jours.

    Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en février, référence américaine du brut, prenait 1,53 dollar à 60,00 dollars vers 19 h 15 GMT sur le New York Mercantile Exchange avant de légèrement reculer ensuite.

    Le pétrole libyen menacé de tous les côtés

    La Libye produit autour d’un million de barils par jour, mais la production est régulièrement perturbée par des actes de sabotage, ou par des mouvements de protestation pour réclamer des rémunérations ou encore pour des motivations politiques.

    Selon Phil Flynn, analyste en énergie chez Price Futures Group, cette explosion augmente les craintes sur l’offre mondiale de pétrole sachant que l’oléoduc de Forties est toujours à l’arrêt en Europe. Il a déclaré que « l’excès d’offre que nous connaissions il y a quelques mois n’est plus là et les investisseurs réalisent que le marché est plus resserré qu’avant ».

    Ineos, l’opérateur de l’oléoduc Forties en mer du Nord, qui achemine d’habitude plus de 400.000 barils de pétrole chaque jour, mais qui est fermé depuis le début du mois, a publié un communiqué lundi, affirmant que « des tests » avaient lieu actuellement et qu’une remise en service aurait lieu début janvier.

    Avec AFP.

    Share.

    Comments are closed.