Maroc/MCC: lancement d’un dispositif d’observation du marché du travail

217

Un projet d’appui à l’opérationnalisation d’un dispositif d’observation du marché du travail a été lancé, vendredi à Rabat, par le ministère du travail et de l’insertion professionnelle et l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Maroc) 

Ce projet constitue la principale composante de l’activité « Emploi » s’inscrivant dans le cadre du développement du projet « Education et formation pour l’employabilité » relevant du deuxième programme de coopération « Compact II », conclu entre le Maroc et les Etats-Unis d’Amérique, représentés par la Millennium Challenge Corporation (MCC).

S’exprimant à cette occasion, le ministre du travail et de l’insertion professionnelle, Mohamed Yatim, a relevé que le ministère a mis en place en 2014 l’observatoire national du marché du travail, en tant que première étape vers la construction progressive d’un dispositif intégré d’observation du marché du travail.

« Le compact II fournit un appui conséquent qui, sans doute, donnera une forte impulsion pour avancer concrètement dans la consolidation et le développement du dispositif intégré d’observation du marché du travail, et ce dans une perspective de collaboration interinstitutionnelle favorisant la mutualisation, la valorisation et le partage d’informations répondant aux besoins et attentes des acteurs publics et privés du marché du travail », a-t-il souligné.

De son côté, le directeur général de MCA-Maroc, Abdelghni Lakhdar, a indiqué que ce projet permettra de connaitre la dynamique du marché du travail pour alimenter le processus d’analyse et de décision des acteurs publics et privés, en informations utiles.

Objectifs: la planification, le développement et le suivi-évaluation de politiques de formation et d’emploi plus adaptées et l’accompagnement des stratégies sectorielles par une meilleure prévision et anticipation des besoins en formation et la qualification des ressources humaines nécessaires.

Pour rappel, le projet « Education et formation pour l’employabilité », aux côtés du projet « Productivité du foncier », constituent les deux piliers du Compact II, conclu le 30 novembre 2015 et visant l’amélioration de la qualité du capital humain et de la productivité du foncier.

La contribution américaine consacrée à ce programme de coopération, d’une durée de cinq ans, s’élève à 450 millions de dollars, à laquelle s’ajoute une contribution du gouvernement marocain de l’ordre de 82 millions de dollars.

Avec MAP