Le Maroc augmente ses importations de boissons alcoolisées en 2017

747

Les importations du Maroc en boissons alcoolisées ont augmenté durant les cinq premiers mois de l’année 2017 par rapport l’année précédente, selon l’Office des changes

Le Maroc a ainsi importé 5.151 tonnes de «bières, vins, vermouths, et autres boissons spiritueuses», soit l’équivalent de plus de 239 millions de dirhams entre janvier et mai 2017, relève l’Office des changes qui vient de publier les indicateurs mensuels des échanges extérieurs de mai 2017.

Il s’agit d’une augmentation de 216 millions de dirhams par rapport à la même période de l’année 2016 marquée par l’importation de 4.246 tonnes de ces mêmes produits.

Par ailleurs, pour ce qui est des importations des tabacs. Celles-ci ont baissé, passant de 6.499 tonnes (703 millions de dirhams) entre janvier et mai 2016, à 5.289 tonnes (640 millions de dirhams) durant la même période de 2017, indique l’Office des changes.

Pour rappel, selon les prévisions de la loi de finances 2017, les ventes d’alcool devraient rapporter à l’Etat un peu plus de 1,25 milliard de dirhams de recettes fiscales en 2017.

Les vins et spiritueux devraient ainsi générer 521 millions de dirhams de taxes et frais de douane, alors que les recettes fiscales et parafiscales liées à la consommation de la bière seront de l’ordre de 732 millions de dirhams pour l’année 2017.