L’industrie au T4-2020: l’essentiel de l’enquête de conjoncture de BAM

96
DR.

Voici l’essentiel de l’édition trimestrielle de l’enquête de conjoncture de l’industrie, réalisée par Bank Al-Maghrib (BAM) au titre du quatrième trimestre 2020:

• Un climat des affaires qualifié de « normal » par 49% des entreprises et « difficile » par 43% d’entre elles.

• Des conditions de production caractérisées par un approvisionnement en matières premières jugé « normal » par 77% des entreprises et « difficile » par 21% d’entre elles et un niveau de stock « normal » de matières premières et demi-produits.

• Des effectifs employés en stagnation selon les industriels. Pour les trois prochains mois, 73% des entreprises anticipent une stagnation des effectifs et 17% une baisse.

• L’insuffisance de la demande, la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) et l’accentuation de la concurrence sont évoquées par les patrons d’entreprises comme étant les principales raisons qui freinent l’augmentation de la production.

 

Lire aussi: Les indicateurs hebdomadaires de BAM en 4 points-clés

• Des coûts unitaires de production en hausse selon les patrons d’entreprises.

• Une situation de trésorerie jugée « difficile » par 44% des entreprises et « normale » par 55% d’entre elles.

• Un accès au financement bancaire jugé « normal » par 81% des chefs d’entreprises et « difficile » par 17% d’entre eux, avec un accès particulièrement difficile selon 41% des entreprises du secteur de la mécanique et la métallurgique.

• Un coût du crédit en stagnation selon la majorité des chefs d’entreprises industrielles, avec toutefois une part de 18% indiquant une hausse.

• Des dépenses d’investissement en stagnation selon 51% des patrons, en baisse selon 30% et en hausse selon 19%.