Coronavirus: l’Apebi appelle les startups à trouver des solutions digitales

La Fédération marocaine des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring (Apebi) se propose de centraliser et de relayer vers les autorités compétentes les initiatives technologiques les plus prometteuses contre le Covid-19.

En partenariat avec la CGEM, l’Ausim et l’ADD, les professionnels de l’Apebi ont décidé de lancer un ​appel à projets ​technologiques « HackCovid, Moroccan Tech community against Covid-19″​. Ce programme permettra, principalement, d’accélérer l’adaptation des solutions technologiques existantes aux problématiques engendrées par la pandémie.

Pour aider dans la formulation des idées et dans la structuration des objectifs, l’initiative de l’Apebi a identifié quatre axes où la technologie et le digital ont un rôle majeur à jouer: la solidarité citoyenne, la santé, l’économie de crise et la sécurité du citoyen.

Ainsi, toute personne ou startup disposant d’un projet qui s’inscrit dans un de ces axes, peut postuler, jusqu’à demain mercredi 25 mars, en envoyant une présentation du projet qu’elle souhaite proposer et de l’équipe associée sur le site dédié: ​www.hackCovid.tech​.

L’Apebi analysera les différentes initiatives, les confrontera aux besoins exprimés par les autorités ou à ceux identifiés lors des réunions préparatoires, affinera la réflexion avec les équipes les plus engagées ou fusionnera certaines propositions afin de retenir les projets les plus impactants.

 

Lire aussi : La chloroquine, l’arme anti-coronavirus sur laquelle mise le Maroc

 

Le but étant de lancer leur développement sans délai et d’accompagner les équipes sur l’ensemble du processus pour aboutir rapidement à des solutions fonctionnelles et utilisables par les acteurs concernés.

« Conscients que si les avancées médicales sont soumises à un cycle de développement relativement long, celui de la mise en place d’outils informatiques peut être beaucoup plus rapide. Si nous ne pouvons pas agir directement sur l’éradication du Covid-19, nos forces et capacités digitales pourront aider à contenir la propagation, maintenir la continuité économique et venir en aide aux personnes les plus exposées au risque », lit-on dans le communiqué parvenu à notre rédaction.

La solution de AIOX Labs a déjà été mise à disposition des autorités compétentes. Développé en deux jours par des talents marocains locaux et issus de la diaspora, cet outil prédictif de l’évolution du coronavirus (95% de précision à ce stade) permet d’avoir sur le mois à venir une prédiction du nombre de cas confirmés et réels, au global et par région pour anticiper des éléments cruciaux de gestion de la crise (nombre de décès, disponibilités en lits de réanimation, impact des mesures et recommandations associées). L’invention prend en compte les spécificités socio-démographiques, géographiques, culturelles et les contre-actions menées par le royaume.