Ouverture des travaux du 6ème Congrès national du RNI

Les travaux du 6e Congrès national du Rassemblement National des Indépendants (RNI) se sont ouverts, vendredi après midi à El Jadida, avec la participation de près de 3.000 congressistes représentant les différentes régions du Maroc.

La séance d'ouverture de ce Congrès de trois jours a été marquée par la présence, notamment, du chef de gouvernement, Saadeddine El Othmani, du président de la Chambre des représentants, Habib El Malki et de plusieurs ministres, en plus de délégations de partis politiques marocains et étrangers et de personnalités du monde de l'art, de la culture et du sport.

Dans une allocution à la séance d'ouverture, le président du parti, Aziz Akhannouch a souligné que ce congrès est l'occasion de dresser le bilan des mesures et initiatives concrètes prises depuis la fin de sa tournée régionale dans les différentes régions du Royaume et le lancement du processus de restructuration dans lequel étaient impliqués ses militants.

Ainsi, en l'espace de deux mois, 112 congrès et assemblées ont eu lieu, dont 83 congrès provinciaux ayant débouché sur l'élection des membres du conseil national, en plus de 12 congrès régionaux des organisations des femmes et des jeunes, en plus de cinq congrès des organisations parallèles, a-t-il fait savoir.

Lors de cette même période, le RNI s'est enrichi de deux nouvelles organisations professionnelles, une rassemblant les ingénieurs du parti, l'autre, ses avocats. Cette restructuration a démarré avec les consultations régionales et a permis de soumettre à l'approbation des militants l'ébauche des nouveaux statuts du parti à travers les canaux de communication que le RNI a mis à leur service, que ce soit via son site web ou le «Mobil RNI direct», a poursuivi Aziz Akhannouch.

Ce congrès, qui se tient sous le thème "C'est ici que tout commence", est l'occasion pour le parti d’entériner les différentes réformes qui ont marqué ces six derniers mois, depuis le congrès extraordinaire de Bouznika, et d’approuver ses nouveaux statuts en faveur du renforcement du processus d'institutionnalisation de la structure partisane, a-t-il noté.

Après avoir passé en revue les engagements des ministres du parti, de ses élus et des membres du bureau politique en faveur de l'intensification des efforts pour être à l'écoute des revendications des citoyens, Aziz Akhannouch a relevé que la responsabilité de l'homme politique de proximité, dans le cadre du nouveau pacte social du parti inspiré de la référence sociale-démocrate, doit se focaliser sur le citoyen pour trouver les solutions adéquates à ses problèmes et répondre à ses besoins.

Par ailleurs, le président du RNI a appelé tous les membres du parti à adhérer avec force à la dynamique du renouvellement et de restructuration enclenchée par leur formation politique, ajoutant que dans la perspective de la mise en ouvre de sa nouvelle politique de proximité et de sérieux, les militants du parti sont appelés à se rapprocher davantage du citoyen et d'être à la hauteur de cette nouvelle dynamique du parti, fort de ses 65.000 adhérents, avec une présence quotidienne sur le terrain.

Évoquant la question de l'intégrité territoriale du royaume, a réitéré l'engagement du RNI et sa mobilisation derrière le roi Mohammed VI pour défendre les constantes de la nation, en premier lieux la Cause nationale. Les travaux de ce congrès seront sanctionnés le 21 mai par la réunion de son nouveau bureau politique dont les membres seront renouvelés lors de ce 6ème Congrès. Il sera également question de créer les organisations parallèles des femmes, de la jeunesse et des différents corps professionnels.