Le chef du gouvernement n'a pas pu contenir ses larmes lundi au Parlement, lorsqu'il a évoqué le bilan des décès dus au coronavirus au Maroc, suscitant une vague de soutien sur les réseaux sociaux.
La vidéo est rapidement devenue virale au Maroc comme en Espagne.
La chaîne de télévision 2M nous a gratifiés d'époustouflantes images de la capitale économique marocaine en plein confinement. Une vidéo filmée en partie à partir d'un drône nous montre Casablanca, d'habitude si grouillonante, sous un aspect qu'on lui connaissait moins en ces périodes marquées par l'état d'urgence sanitaire. Celui d'une mégapole, belle et paisible, qui reprend son souffle. 
5.654 détenus ont bénéficié dimanche d'une grâce exceptionnelle accordée par le roi Mohammed VI pour éviter la propagation du coronavirus dans les prisons. A Aïn Sebaâ, la caméra d'H24info a pu filmer la sortie au compte-goutte et sous haute escorte de prisonniers de la prison d'Oukacha. Regardez. 
Excédé par le confinement imposé en Espagne, un homme de Lanzarote a eu l'idée de promener sa poule pour prendre un bol d'air à l'extérieur, rapportent les médias locaux.
Les mesures de distanciations préconisées par le gouvernement pour endiguer la propagation du coronavirus ne sont pas respectées par tout le monde au Maroc. Ce n'est pas le cas de ces chats qui attendent sagement d'obtenir un bout de viande de la part d'un boucher à Casablanca, tout en maintenant un certain espace entre eux, comme le témoigne cette vidéo devenue viral. Un policier s'est même déplacé auprès de ces félins pour dire qu'il faut que les Maroc en prennent exemple. 
Soukaina Sail, cheffe du service réanimation covid de l'hôpital Moulay Abdellah de Salé, n'a pas pu contenir ses larmes lors d'une interview accordée à la chaîne de télévision 2M. "Cela fait plusieurs jours que je n'ai pas vu mes enfants", a-t-elle indiqué, la gorge serrée, avant d'exhorter les Marocains à rester chez eux. "Si vous appliquez dès aujourd'hui le confinement, nous allons tous nous en sortir", a-t-elle lancé. 
Lors d'une patrouille des autorités vérifiant le bon déroulement de l'isolement sanitaire, un caïd a manifesté sa bienveillance et sa fraternité à l'égard des résidents subsahariens vivant dans son quartier.
La vidéo fait le tour du web depuis plusieurs heures. On y voit des policiers se mettre au garde à vous pour saluer les habitants d’un quartier casablancais confinés dans leur domicile. Ces derniers leur rendant la pareille à travers des applaudissements nourris. Emouvant.
Plusieurs Marocains ont bravé samedi soir le confinement pour prier dans la rue et implorer Dieu. Un acte extrêmement dangereux pour la santé publique au moment où les citoyens sont invités à rester chez eux pour lutter contre le coronavirus. Sur les réseaux, plusieurs marocains ont exprimé leur colère et indignation, à l'instar du célèbre animateur radio Ridouane Erramdani qui a qualifié ceux qui sont sortis dans la rue hier soir de "criminels".

Casablanca
ciel dégagé
17.7 ° C
18 °
17 °
82 %
1.4kmh
0 %
sam
24 °
dim
23 °
lun
24 °
mar
25 °
mer
24 °
503,950FansJ'aime
23,903SuiveursSuivre
124,000AbonnésS'abonner

Maroc

​ 18H00​​  25-09-2020

112522
Confirmés
91932
Rétablis
1998
Décès

24H

2423
Confirmés
1746
Rétablis
42
Décès

X