Diapo. Des portraits d’Emmanuel Macron barrés d’une croix et piétinés à Casablanca

6473
Crédits : Ayoub Ouajib./H24 Info

Quelques flyers portant l’image du président français Emmanuel Macron ont été jetés à terre sur le boulevard Massira Al Khadra à Casablanca.

Pour rappel, les propos tenus par le président Emmanuel Macron suite à l’attentat contre un professeur d’histoire-géographie, ont soulevé un tollé parmi les pays arabes. Dans son allocution jeudi soir, Emmanuel Macron avait notamment promis que la France continuerait de défendre les caricatures.

Le Maroc a d’ailleurs condamné vigoureusement, dimanche 25 octobre, la poursuite de la publication des caricatures outrageuses à l’Islam et au Prophète Mohammed.

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger indique que le Royaume du Maroc dénonce ces actes qui reflètent l’immaturité de leurs auteurs, et réaffirme que la liberté des uns s’arrête là où commencent la liberté et les croyances des autres.

 

Lire aussi: Le Maroc condamne la poursuite de la publication des caricatures du Prophète Sidna Mohammed 

 

La même source condamne toutefois toutes les violences obscurantistes et barbares prétendument perpétrées au nom de l’Islam. «Le royaume du Maroc s’élève contre ces provocations injurieuses des sacralités de la religion musulmane», relève la même source.

Dans ce sens, le pays a appelé, à l’instar des autres pays arabes et musulmans, appelle à cesser d’attiser le ressentiment et à faire preuve de discernement et de respect de l’altérité, comme prérequis du vivre-ensemble et du dialogue serein et salutaire des religions.