Vidéo. Le témoignage poignant d’Ahmed Haou, ex-condamné à mort

1731
Crédit H24info

En 1983, Ahmed Haou, jeune étudiant de gauche, est arrêté puis condamné à mort après avoir célébré dans sa faculté le 2e anniversaire des émeutes du 20 juin 1981 à Casablanca.

Le détenu politique passera dix ans dans le couloir de la mort, avant que le moratoire de la peine capitale ne soit décidé en 1993 au Maroc. Il sera par la suite gracié en 1998. Aujourd’hui membre du CNDH, l’homme nous livre un témoignage très touchant sur son expérience.