Vidéo. Standing ovation pour Zefzafi au congrès du PSU

Crédit H24info

Le Parti socialiste unifié (PSU) tient ce weekend son 4e congrès nationale dans la ville de Bouznika. La formation de la bougie a choisi le théâtre Mohammed V à Rabat pour accueillir la soirée d’ouverture du congrès. Détails. 
C’est dans un théâtre Mohammed V archi-comble que les camarades de Nabila Mounib ont ouvert ce vendredi leur quatrième congrès national qui se poursuivra tout au long de ce weekend au complexe Moulay Rachid à Bouznika.


La soirée de l’ouverture a connu la présence de plusieurs figures historiques de la scène politique, notamment le fondateur du parti Mohamed Bensaid Ait Idder, l’avocat Abderrahmane Benameur, et les anciens leaders de l’Union socialistes des forces populaires (USFP), Mohammed Yazghi et Abdelouahed Radi ainsi que Saad Alami du Parti de l’Istiqlal.
D’autres noms comme, Nabil Benabdellah et Khaled Naciri du PPS ont été sifflés par les militants du parti présents dans la salle, qui contestaient l’invitation des deux leaders du parti de Ali Yaâta.
Le représentant de l’Ambassadeur palestinien au Maroc a été également hué par les militants du PSU durant son allocution, notamment lorsqu’il a remercié le roi Mohammed VI pour « son soutien au peuple palestinien ». « Vive le peuple, vive le peuple », ont scandé les « camarades » qui ont réussi à interrompre pendant presque une minute le diplomate palestinien.
Ahmed Zefzafi, père du détenu et leader du Hirak du Rif Nasser Zefzafi, a quant à lui été chaleureusement applaudi par les personnes présentes dans la salle. Le père de Zefzafi a été invité à s’asseoir au premier rang, entouré par Nabila Mounib et Saad Alami, ancien ministre istiqlalien, qui n’a pas hésité à interagir spontanément avec les slogans pro Hirak, scandés dans la salle tout au long de l’événement.