Vidéo-reportage. À Ouled Ziane, Marocains et Subsahariens plaident l’apaisement

Crédit image H24info

Le 24 novembre dernier, de violents affrontements ont eu lieu entre des jeunes du quartier Derb El Kabir et des migrants qui squattaient un jardin public près de la gare de Ouled Ziane. Quatre jours plus tard, l’ambiance est à l’apaisement.

Vendredi dernier, une gigantesque bagarre a opposé migrants subsahariens et jeunes du quartier Derb El Kabir près de la gare routière Ouled Ziane à Casablanca. Chassés du jardin public qu’ils squattaient, ils ont dû déménager à quelques centaines de mètres de là, sur un terrain de mini-foot jouxtant la gare routière.

 

Sur place, les habitants retrouvent peu à peu leur vie normale. Si certaines tensions persistent comme en atteste le souhait formulé par quelques riverains de voir les migrants expulsés de leur quartier, l’ambiance générale est plutôt à l’apaisement. Marocains et Subsahariens appellent à la cohabitation et à la paix entre les deux communautés.