Vidéo. L’Egypte aussi a sa Sina…

Jugé vulgaire et de très mauvais goût par de nombreux Egyptiens, ce clip a pourtant réalisé 5 millions de vues sur Youtube.

La vidéo, et la chanson, avec ses paroles allusives, sont l’objet de toutes les railleries depuis sa mise en ligne le 11 juillet dernier.

On y découvre Daly Hassan, maquilleuse à ses heures, devenue célèbre grâce à sa vulgarité et son visage maquillé comme « un pot de peinture ». Dans un jeu de séduction affligeant qui a pour cadre une fête foraine, la jeune femme annonce à son Don Juan qu’elle rêve qu’il la « mette sur une balançoire ». Une allusion on ne peut plus claire aux ébats sexuels.. « C’est le mouvement de va-et-vient qui est sous-entendu », explique Adel Iskandar, professeur de communication et spécialiste de l’Égypte à l’Université Simon Fraser à Vancouver interviewé par France 24.

https://youtu.be/je6SLgwvIsw

Des paroles er des images qui détonnent dans une société conservatrice comme l’Égypte et qui nous rappellent notre Sina nationale qui connut son heure de gloire elle aussi grâce à sa vulgarité…