Vidéo. Grève des éboueurs à Casablanca: bonjour les odeurs !

3983

Les éboueurs de Casablanca, affiliés à l’UMT et la CDT, ont entamé une grève jeudi soir jusqu’au dimanche 16 septembre. Casa la Blanche est devenue en deux jours un vrai dépotoir à ciel ouvert.

Cette grève intervient faute d’un accord avec le Conseil de la Ville et les sociétés délégataires des déchets de Casablanca.

Les éboueurs revendiquent de meilleures conditions de travail et couverture médicale, la fin du plafonnement des salaires (4000 DH) et les primes de l’Aid Al Adha.

La grève a été bien suivie et aucun quartier n’a été épargné: Maârif, Anfa, Sidi Belyout, Mers Sultan, El Fida, Sbata…

En attendant que le différend se règle, les habitants de la capitale économique vont devoir apprendre à cohabiter avec les ordures et s’accommoder des mauvaises odeurs.