H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le célèbre rappeur américain, membre du groupe Mobb Deep, est décédé à l’âge de 42 ans le 20 juin dernier à Las Vegas. Et selon l’autopsie, ce serait en avalant son repas qu’il aurait perdu la vie.

    Si la disparition de Prodigy a ému toute la planète hip-hop, les causes de sa mort demeuraient floues. Mais ce vendredi 4 août, le site d’informations people TMZ vient éclaircir ce mystère. L’officier de police du comté de Clark a pu établir que le rappeur légendaire est décédé le 20 juin dernier à l’âge de 42 ans en s’étouffant accidentellement avec un œuf.

    Auteur du titre culte Shook Ones, l’artiste se produisait à Las Vegas, aux côtés d’autres rappeurs comme Ice-T, Onyx, KRS-One ou encore Ghostface Killah. Dans un premier temps, il avait été admis à l’hôpital en raison de complications liées à sa maladie génétique, la drépanocytose. Des problèmes de santé qui lui ont permis de faire de la musique. Contraint de passer de longs séjours à l’hôpital, Prodigy s’est emparé de la plume pour écrire et s’occuper, livrant ses premiers textes.

    Albert Johnson, de son vrai nom, était mieux connu par des millions de fans de rap en tant que Prodigy. Avec Havoc, il avait créé un duo de rappeurs new-yorkais: Mobb Deep. Ils ont ensuite connu le succès dans les années 1990 avec l’album The Infamous et le titre Shook Ones Part II. Publié en 1995, il est considéré par une grande partie de la presse spécialisée comme l’un de meilleurs morceaux de l’histoire du hip-hop. En 2007, Prodigy avait été condamné à 3 ans et demi de prison pour port d’arme illégal et détention de cannabis.

    Si les causes de sa mort peuvent étonner, ce genre d’accident reste courant. En 2002, c’est le président américain George W. Bush qui avait avalé un bretzel de travers, alors qu’il regardait un match de football. Il s’était alors évanoui, et avait hérité d’une grosse écorchure de la joue gauche sur plusieurs centimètres, doublée d’une ecchymose sur la lèvre inférieure.

     

    Par Guillaume Narduzzi (Le Figaro)

    Share.

    Comments are closed.