Tags Taroudant

Tag: Taroudant

Bénévoles belges: l’association décide d’annuler ses prochains camps d’été au Maroc

A la suite des menaces de décapitation d'un instituteur sur les réseaux sociaux envers des bénévoles portant des shorts sur un chantier dans la région de Taroudant, l'association Booworde a pris la décision d'annuler ses prochaines missions au Maroc cet été. 

Diapo. Taroudant: les bénévoles belges investies depuis plusieurs années dans le...

Dans un entretien livré au site électronique Goud, le président de l'association Tiwizi de Taroudant qui a collaboré avec une association belge pour la reconstruction d'une route dans la région de Taroudant, raconte son expérience avec les bénévoles belges au cœur de différentes polémiques depuis plusieurs jours. 

Un élu PJD doute des motivations des bénévoles belges à cause...

Dans une publication partagée sur son profil Facebook l'élu PJD, Ali El Asri, s'est montré suspicieux quant aux réelles motivations des bénévoles belges venues construire une route à Taroudant. Ali El Asri qualifie leur tenue de "légère" et d' "inconvenable pour une région connue pour son conservatisme". Dans une publication partagée sur son profil Facebook, Ali El Asri, élu PJD doute des réelles motivations des bénévoles belges venues construire une route samedi dernier à Taroudant. "Depuis quand les Européens font des travaux en tenues de natation?", ironise-t-il. En guise d'argument, l'élu PJD explique que les "Européens sont normalement stricts quant aux normes de sécurité à respecter dans les chantiers et industries, et qu'ils portaient normalement des casques et des gants". El Asri s'interroge donc sur "la présence de ces bénévoles belges en tenues de plage, et en groupe, comme si elles le faisaient exprès". Pour El Asri, qui a supprimé sa publication quelques heures après l'avoir partagé, il faudrait s'interroger sur les réelles motivations des touristes. "Ce travail avait-il vraiment un but humanitaire ou aurait-il un autre but, sachant qu'il a eu lien dans une région connue pour son conservatisme et sa résistance à tout ce qui est occidentalisation et nudité"

Un enseignant arrêté pour avoir appelé à « décapiter » des bénévoles belges

La Brigade nationale de la police judiciaire, en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire, a arrêté lundi soir un enseignant d'école primaire pour son implication présumée dans une affaire d'apologie et d'incitation à des actes terroristes.

Vidéo. Quand des bénévoles belges construisent une route pour un douar...

C’est une initiative qui donne envie d’agir dans l’action associative et sociale. Plusieurs jeunes belges, dont une dizaine de jeunes femmes, ont décidé de sacrifier leurs vacances d'été pour se porter volontaires pour le balisage d’une route en piètre état dans la région de Taroudant. Cette action a suscité la sympathie des habitants et des internautes.

Vidéo. Des fermiers se débarrassent de leur récolte d'oranges pour peser...

Plusieurs personnes ont publié sur les réseaux sociaux des vidéos et des photos de plusieurs camions se débarrassant des oranges dans la région de Taroudant. Leur but est d’équilibrer l’offre et la demande car ils vendaient à perte.

Vague de froid: le ministère de l’Intérieur se mobilise

Suite à la vague de froid et de neige qui s’abat sur certaines régions du Maroc, le ministère de l’intérieur a organisé une série de réunions pour répondre aux besoin des habitants dans leur lutte contre les intempéries à venir.

Secousse tellurique de magnitude 3,7 dans la province de Taroudant

Une secousse tellurique d'une magnitude de 3,7 degrés sur l'échelle de Richter a été enregistrée samedi dans la province de Taroudant, indique l'Institut national de géophysique (ING).

Taroudant. Un nourrisson vendu à 750 dirhams

Les services de la police judiciaire de Taroudant ont ouvert une enquête visant un couple. Ils auraient acheté un nourrisson contre 750 dirhams. La police est la recherche de sa mère biologique.

Tataout: ne disposant pas d'internat, ces 300 élèves vivent dans des...

«Les élèves du garage», tel est le surnom de 300 élèves destinés à loger dans des magasins suite au retard des travaux de construction de leur internat. Issus de la commune Tataout dans la région de Taroudant, ces élèves attendent de déménager depuis l’année dernière. Ces 300 élèves vivent dans des conditions lamentables, ces magasins ne disposant pas des équipements nécessaires. Ils ne contiennent d’ailleurs ni toilettes et ne disposent pas d’électricité. Les élèves y vivent en grand nombre et risquent d’être agressés à n’importe quel moment. Des conditions qui ont provoqué la colère des parents et des associations locales qui se disent déçus de voir leurs appels à l’aide demeurer sans réponse. Selon le quotidien Al Massae, ces élèves, issus de familles modestes, n’ont pas eu droit à une bourse scolaire qui leur aurait permis de déménager aux communes voisines qui disposent elles d’internats. Les associations locales tirent la sonnette d’alarme quant au risque que ces élèves abandonnent leur scolarité. Selon la même source, l’école de cette commune souffre également de manque d’équipements. Elle ne compte pas, en outre, de directeur ce qui ne fait qu’y empirer la situation. Les élèves sont à même d’abandonner leurs études lors de la saison hivernale où il sera encore plus difficile d’habiter ces magasins.

Casablanca
nuageux
15.8 ° C
16.7 °
15 °
82 %
4.1kmh
75 %
mer
19 °
jeu
22 °
ven
22 °
sam
24 °
dim
25 °
507,067FansJ'aime
21,183SuiveursSuivre
124,000AbonnésS'abonner